Partagez | 
 

 joy harper (kate beckinsale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Reinhartvieille fille et blogueuse désespéréeavatarposts : 94
name : valyria (aurélie)
faceclaim : emma watson (Granger)
âge : vingt-cinq ans.

MessageSujet: joy harper (kate beckinsale)   Mer 1 Nov - 15:47



[ joy harper ]
serveuse au joe's pub | kate beckinsale | butterfly kisses ou body moves

âge, lieu de naissance ▪️ C'est dans la ville de Claregalway en Irlande, bercée par la légende du leprechaun et autres folklores, qu'elle a vu le jour le 29 juin. Joy a toujours assumé les années à son compteur et âgée aujourd'hui de quarante ans, elle s'est faite la promesse de profiter enfin du reste de son temps. Certains parleront de la crise de la quarantaine, elle préfère parler de liberté. origines, nationalité ▪️ Un mélange de culture se remarque probablement sur les traits de son visage, irlandaise du côté paternel de son arbre généalogique et américaine par sa bien aimé mère. Un mélange de saveur et d'identité. Deux continents, deux histoires. Mais c'est son mariage avec un américain qui lui donne officiellement la nationalité. situation financière ▪️ $$$, Lorsqu'elle vivait encore au dépend de son époux, Joy ne manquait de rien puisque le salaire exorbitant de son mari suffisait à combler les besoins de la famille, même au delà. Mais ayant renoncer à cette vie commune, elle gagne tout juste le salaire minimum qui lui permet payer ses factures. Sa vie est des plus modestes et comme la plupart des gens, elle doit parfois se serrer la ceinture et manger des pâtes. statut civil ▪️ La souffrance d'une vie monotone, accablée par le manque de considération à son égare. Elle fût mariée très jeune à un homme qui semblait incarner l'idéal. Mais cette mascarade bien dissimulée s'est révélé il y a peu. Maintenant en cours de divorce, c'est la renaissance, un nouveau départ. situation familiale ▪️ Issue d'une famille nombreuse, les Harper, Joy est la soeur aînée d'une fratrie de sept enfants. Ils sont tous très unis et soudés les uns les autres, bien que le temps les ait poussé à construire leur propre chemin et les contraigne à prendre des directions opposées. Enceinte très jeune, Joy est la mère de trois enfants âgés de vingt-et-un, dix-huit et seize ans au jour d'aujourd'hui. Ils sont sa plus grande fierté, sa plus grande réussite. péché mignon ▪️ Rien de tel pour la consoler, l'amadouer ou même se faire pardonner qu'un pot de crème glacée Ben&Jerry's Cookie Dough. Elle ne peut résister à ce goût vanillé et à ces petits morceaux de cookies aux pépites de chocolat. plat préféré ▪️ C'est le fameux coq au vin de sa maman qui surpasse tous les autres plats. Recette française qui n'échappe pas au talent de sa mère, c'est un plat incontournable lors de ses visites. Un régal pour les papilles. livre de chevet ▪️ Grande lectrice invétéré, Joy décide de se refaire en ce moment les classiques. C'est donc le roman Dracula de Bram Stoker qui surplombe bon nombres de livres s'entassant depuis quelques temps déjà. porte bonheur ▪️ Ce sont trois petits bracelets en fil de coton que ses enfants lui avaient créé et offert pour la fête des mères. Elles ne les quittent jamais et sont depuis tout ce temps accrochés à son poignée. film favori ▪️ C'est sans nul doute le film PS I love you qui décroche la place. Bien loin du genre qu'elle affectionne en temps normal, il a une symbolique particulière. C'est le film qui résout tous ses maux. Elle le regarde les soirs moroses, en compagnie de son péché mignon et de sa meilleure amie. C'est le film qui les lie toutes les deux. ambition ▪️ 300%, Car Joy est le genre de femme qui fonce et va jusqu'au bout des choses. Quand elle veut, elle obtient la plupart du temps car elle n'a jamais eu peur de se ramasser des claques pour y arriver. Si Joy tombe, elle se relève et elle se relèvera jusqu'à ce qu'elle y tienne. Elle tient ce tempérament de sa mère. caractéristiques physique ▪️ La silhouette élancée d'une brune au regard brun qui incarne la douceur. Elle porte sur son visage sa bienveillance et sa gentillesse, en plus de quelques rides qui trahissent son âge  déjà mûr. traits de caractère ▪️ Joy, c'est une femme très empathique et surtout très protectrice envers les gens qui comptent à ses yeux. Quand elle a donné vie pour la première fois, son côté maternel s'est révélé peut-être un peu trop oppressant. Telle une lionne, elle protège ses enfants envers et contre tout. Personne ne peut toucher à un seul de leurs cheveux sans subir sa fureur dévastatrice. Ils sont sa plus belle réussite, elle en est très fière. Peut être même un peu trop étouffante avec eux, il lui ait difficile de lâcher prise envers ses bébés qui ont grandi bien trop vite à son goût. Ses années de mariage où elle fût dévalorisée lui ont fait perdre sa confiance en elle. Elle n'osait tenir tête à son époux ou exprimer clairement ses désirs, préférant donner la priorité à ceux des autres. Aujourd'hui, son divorce lui a permis de se ressaisir et d'entamer une seconde jeunesse. Dynamique et spontanée, elle fonctionne désormais aux gré de ses envies, le carpe diem étant sa devise. Elle fonce et va jusqu'au bout des choses, peut être est-ce dû au fait que c'est une entêtée. Sa bonne humeur et sa joie de vivre est communicative, toujours le sourire aux lèvres. Curieuse, elle s'extasie face à l'inconnu. Néanmoins, c'est le genre de personne qui agit et ensuite qui réfléchit. Celle qui a toujours le don de se mettre dans des situations délicates et dont la vie pourrait une mauvaise comédie.

♡ going to make this place your home.
(un) La famille Harper est nombreuse. Composée au total de sept enfants, Joy est l'une des aînées et a pris rapidement ce rôle à coeur lors de l'arrivée de ses frères et soeurs. Mais elle est restée très proche de sa mère, peut être est-ce dû à leur forte ressemblance au niveau du caractère. C'est une famille unie, soudée et qui s'entraide. Le genre de famille qui, au vu de son nombre, est parfois assez chaotique mais où la joie de se retrouver est tellement intense. (deux) Les Harper ont beaucoup voyagé. Tout d'abord l'Irlande où Joy est née, ils ont déménagé par la suite à Paris dans l'année 1991. Joy a eu un réel coup de coeur pour cette ville bordée par la culture. Une ville, tout comme un pays qui regorge d'histoire. Quand ils ont enfin bougé pour les USA, l'adolescente s'est alors promise de retourner à Paris pour y faire sa vie. (trois) Joy a toujours été passionnée de cuisine et le plus souvent, elle aidait sa mère à préparer le repas pour le reste de la famille. C'était un de leurs moments de complicité qu'elles partageaient. Une passion commune que Joy voulait approfondir en entamant des études de cuisine. Ses projets futurs se concrétisaient dans son esprit, elle rêvait d'ouvrir son propre restaurant dans la ville de Paris. (quatre) Mais c'est à ces dix huit ans qu'elle rencontra un élément perturbateur qui allait changer le cours de sa vie et bouleverser l'ensemble de ses plans : son époux. Il était à peine plus âgé mais son charisme et sa belle gueule l'ont fait complètement chaviré. Naïve déjà à l'époque, ses blagues pourries avaient un soupçon de charme. Ils sont aimés, passionnément et fougueusement. Le bonheur. Enfin presque. (cinq) C'est à l'âge de dix-neuf ans qu'elle tombait enceinte. Un accident. Mais elle a préféré le voir comme une bénédiction, un merveilleux imprévu. Ils ont décidé ensemble de le garder, à condition que Joy arrête ses études pour lui permettre de continuer les siennes et ainsi, obtenir la carrière de ses rêves. Elle n'a omis aucune objection, tellement la joie de devoir accueillir son bébé était grande. C'est à ce moment là qu'ils ont emménagé à Wilmington et Joy a commencé à enchaîner les petits boulots en tant que serveuse et barmaid, loin du restaurant qu'elle souhaitait ouvrir. Quelques mois après, elle donna naissance à une petite fille prénommé Addy. Trois ans plus tard, ce fût au tour de Dylan de voir le jour. Puis enfin, Ingrid, la petite dernière deux ans après. Face à trois enfants en bas âge, Joy décide de se mettre mère au foyer quelques années. (six) Il y a maintenant treize ans, un drame s'est abattu sur les Harper. Son père bien aimé a succombé à un cancer qu'il traînait depuis des années déjà. Une terrible épreuve que toute la famille a eu du mal à surmonter. Joy a passé énormément de temps auprès de sa mère dévastée par la disparition de son époux. Ce fût son souvenir le plus douloureux. (sept) Joy Harper avait une vie en apparence parfaite. Une belle maison dans un quartier des plus appréciables, de beaux et merveilleux enfants, une situation financière des plus convenables grâce à son mari et même un magnifique golden qui se prélasse dans leur jardin. De quoi faire des envieux. Oui. Une apparence qui cache bien son jeu. Plus les années passèrent, plus son mari était exécrable. Pervers narcissique, il n'hésitait pas à jouer avec les points faibles de Joy. La rabaissant sur son absence d'études, sur son job de serveuse, son manque de coquetterie. Les crises de nerfs, qu'il mettait sous le coup de la fatigue et la pression du travail, ne sont jamais passés loin de la violence physique. Parfois même lors des dîners entre amis, une petite réflexion bien placée suffisait à l'humilier. Mais à part ça, il l'aimait. Il était désolé. Il l'aimait. Il l'aimait plus que tout. Alors Joy laissait couler, pour ses beaux yeux et la merveilleuse famille qu'ils avaient construis ensemble. Parce que pour elle, sa famille est toute sa vie. (huit) Des promesses envolées aussitôt qu'elles furent prononcées. Rien n'était vrai. Rien n'était sincère. Mais pourtant elle y croyait. Elle avait envie de s'y accrocher. Alors quand elle a voulu raviver la flamme, probablement déjà éteinte depuis longtemps, en se rendant à son bureau en lingerie affriolante sous son manteau, la douleur n'en fût que plus oppressante. Sa secrétaire allongée à son bureau et lui, son pantalon et caleçon aux chevilles. Une vision qu'elle n'oubliera jamais. Nombreuses sont les excuses qu'il a pu lui sortir, nombreux sont les regrets qu'il a pu émettre. Mais le mal était déjà fait. Et c'est à ce moment là qu'elle eût le déclic. Sa décision fût irrévocable et le divorce inévitable. (neuf) Un divorce radical et plutôt violent qui n'est toujours pas officiel à l'heure d'aujourd'hui. Un changement qui ne fût pas très apprécié par ses enfants qui accuse leur mère de détruire une famille, probablement sous l'influence de leur père. D'autant plus qu'ils refusent de croire qu'il a pu lui être infidèle. Qu'est-ce qu'il leurs a raconté encore ? Mais Joy décide de changer radicalement de vie et de profiter au maximum. Hébergée aujourd'hui chez sa meilleure amie, elle espère se trouver rapidement son petit chez soi. (dix) Sa meilleure amie est devenue son coach personnel de vie. Elle lui attribue une liste de choses à faire, à découvrir, à exploiter pour profiter au mieux de cette nouvelle vie qui s'offre à elle. Elle s'est empêchée de vivre jusqu'à maintenant, elle a du temps à rattraper. Première chose sur sa liste : fricoter avec un petit jeune de trente ans rencontré en boite de nuit. Complètement saoule, et probablement lui aussi, ils n'ont cependant qu'échanger leur numéro de téléphone.

I just wanna look good for you.
01. Comment voyez-vous votre avenir dans 10 ans : J'espère avoir un petit chez moi où je me sentirais bien. Peut être avoir réaliser enfin tout ce que j'ai toujours voulu entreprendre. Vivre une vie comme je l'avais autrefois souhaité. Être pleinement heureuse, entourée de mes enfants. Je n'aspire pas à grand chose car beaucoup est déjà derrière moi. Mais juste à vivre.
02. Quelle est votre plus belle réussite et votre pire échec : Je vais commencer par mon pire échec, bien que je ne peux pas vraiment émettre de regrets dessus. Celui-ci est le fait que j'ai tout abandonné par amour et tout ceci en vain puisque mon mariage pour lequel j'ai tout donné est parti en cendres. J'ai laissé ma vie entière pour lui, mes études et tous mes projets. Mais cela m'a permise d'avoir mes plus belles réussites : mes enfants. Trois beaux enfants qui me sont essentiels, vitales. Mes petits monstres adorés.
03. Que représente la ville de Wilmington pour vous : Le pire comme le meilleur. C'est dans cette ville que j'ai vécu mes plus beaux moments comme les pires. C'est un mélange de contradictions, de blancs et de noirs. Mais après tout, je le vois aujourd'hui comme un renouveau. Mon regard change et voit ces rues différentes. C'est surtout, le début d'une nouvelle vie.
04. Quel est votre endroit préféré en ville : Cela pourra vous paraître surprenant de considérer un tel endroit comme "favori", mais le mien il s'agit de la gare de Wilmington. Lorsque je me sens vidée, morose et légèrement dépressive sans d'envies suicidaires, je m’assois toujours sur le même banc du même quai. Et ainsi j'observe les gens aller et venir, m'imaginant alors leur vie et les retrouvailles, leur départ et leur arrivée. Ca me vide la tête.


pseudo, prénom ▪️ aurélie. âge, lieu de résidence ▪️ vingt-trois ans, france. type de personnage ▪️ pré-lien d'eleanor harper. commentaires, autres ▪️ nope, mis à part que je me sens déjà comme à la maison avec ce sublime forum.  :lovely:  crédits ▪️ (c)tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://winteriscoming.bbfr.net/ http://winteriscoming.bbfr.net/
Jade Reinhartvieille fille et blogueuse désespéréeavatarposts : 94
name : valyria (aurélie)
faceclaim : emma watson (Granger)
âge : vingt-cinq ans.

MessageSujet: Re: joy harper (kate beckinsale)   Mer 1 Nov - 15:48



don't really care about the things that they say

On dit que l’alcool n’est pas la solution à tous les maux, et c'est tout à fait juste. Ce dicton est absolument vrai. Néanmoins, il contribue à les apaiser, voire même les accepter ou alors les oublier l’espace d'une soirée. Des moments de répits dans une certaine tourmente sociale. Un verre à vin à la main rempli d'un bon blanc acheté spécialement pour cette occasion, Joy se trouvait sur le sofa de sa meilleure amie et lâchait ses malheurs comme chez le psy. Après tout, les deux amies se connaissent depuis tellement d’années maintenant que l’une comme l’autre n’avait plus aucun secret et chacune possédait sur l’autre un certain pouvoir énergisant et, le plus souvent, réconfortant. « Je lui ai donné quand même plus de vingt-ans de ma vie. » S'exaspérait-elle en buvant une autre gorgée de cet élixir, certaines images de son mariage hantant encore son esprit. Elle se pinçait les lèvres, le regard se perdant quelques secondes dans les souvenirs d’une vie commune dévastée. « Je crois que je me mentais à moi-même dans notre union, il y a longtemps que les sentiments se sont fanés. Peut-être est-ce ma fierté qui s’est retrouvé blessée à la place de mon coeur. » Songeait-elle à voix haute en haussant les épaules. Surprendre son mari dans les bras d’une autre est une chose, mais dans ceux d’une amie proche de la famille, il y a de quoi devenir hystérique et d’être envahi par un sentiment de trahison. Comment ont-ils pu en arriver là ? Ce mariage semblait avoir si bien commencer et promettre un bel avenir. Voici maintenant la manière dont tout ceci se termine après tant d'années à se fourvoyer. « Peut-être ai-je été plus une mère pour mes enfants qu'une amante pour mon époux ? » En vint-elle a se culpabiliser. La faute en revenait probablement à chacun d'entre eux. Chacun avait ses tords, songeait-elle. « Fallait bien que quelqu'un s'occupe des gosses. Il l'aurait fait lui ? Non, bien trop occupé à être au travail, probablement avec la secrétaire ! Il y a toujours une secrétaire dans ce genre de plan foireux. » Lâchait sa meilleure amie d'une seule traite. Elle ne le portait pas dans son coeur depuis leur première rencontre et ne s'en était jamais vraiment cachée d'ailleurs à travers sa manière de lui répondre ou d'en parler. Mais elle estimait avant tout que son amie était assez grande pour prendre ses propres décisions. « Ce mec est un con, Joy ! Tu ne devrais pas te morfondre pour un type qui n’a jamais eu de considération pour toi et tout ce que tu as entrepris. » La secouait-elle par ses mots car maintenant qu'ils divorcent, elle estimait pouvoir se lâcher un minimum. Il était vrai que l’amour et l’affection de leurs premières années s’étaient lentement éteints. La monotonie du couple, le manque de partage au sein de la famille qui aurait du se construire des souvenirs à travers le temps, l’absence de communication, les remarques désagréables au quotidien, l’humiliation devant les enfants ou les amis, les réticentes qu’il lui implantait sous forme de doutes sur tous les projets qu’elle souhaitait entreprendre. Un peu de sa boisson descend une nouvelle fois le long de sa gorge. Ses lèvres posées sur le verre, toutes les images qu'elle préférait oublier survint à ses yeux. Elle les fermait instinctivement, espérant ainsi les chasser de son esprit. « Allez, ma vieille ! Tu es maintenant libre. Aujourd'hui est le début d'une nouvelle vie. » L'encourageait sa meilleure amie en levant son propre verre comme pour porter un toast. Un léger rire provenant de la brune, elle observait cette femme devant elle qui ne cessait jamais de la surprendre. « Tu es pleine de ressources ! Mais je crois que j'ai épuisé les miennes dans ce mariage. » Haussait-elle les épaules, probablement trop défaitiste. Sa meilleure amie laissait échapper un grognement d'exaspération. « Joy Harper, je vais devenir ta coach. » Annonçait-elle des plus solennellement. Attrapant le verre qu'elle tenait dans les mains, elle déposait les deux sur la table basse avant de claquer des mains. « Et ça commence maintenant. Va te préparer, on sort ! »



Don't really care about what happens to me

Le son des basses faisait tambouriner son coeur si bien que Joy pouvait l'entendre raisonner à l'intérieur de son corps. Les deux meilleures amies se frayaient tant bien que mal un chemin jusqu'au bar parmi la foule imposante. « Il n'y a que des jeunes dans cette boite ! » S'exclamait-elle assez fort pour percer le volume de la musique électro. Moyenne d'âge approximatif : trente ans, si ce n'était moins. Les deux quarantaines n'étaient donc pas vraiment à leur place, et Joy en particulier. « Je t'ai dis que j'allais te redonner une seconde jeunesse, non ? » Riait sa meilleure amie aux éclats. En voyant la mine plutôt réfractaire de la brune, elle empoignait sans plus attendre les shoots au comptoir qui venaient d'être commandé et lui en donna un. Avant même que cette fraîche divorcée puisse lui demander son contenu, son accompagnatrice lui lançait promptement : « Tais toi et bois ! » Quelques heures plus tard et après d'autres shoots de tequila ingurgités, elles se retrouvèrent ensemble sur la piste. Pour la première fois, Joy pouvait s'éclater, danser et rire à en pleurer sans se soucier des représailles, mis à part à elle-même pour le mal de crâne dû à l'alcool qui s’incrustera le lendemain. De retour au bar à la limite de l’essoufflement, Joy avait la tête qui tournait légèrement et d'une humeur joyeuse, elle prit sa meilleure amie dans ses bras. « Tu sais que je t'aime, toi ? » Lui ajoutait-elle dans un élan d'affection. Depuis vingt ans, elles ne s'étaient jamais quittées et Joy n'osait imaginer ce qu'aurait été ces dernières semaines si sa meilleure amie n'avait pas été là pour l'épauler et la soutenir. « Tu n'as jamais pu vivre réellement ta vie, Joy. Aujourd'hui, ça va changer et je vais m'en assurer ! » Proclamait-elle, levant une nouvelle fois son verre et manquant d'en renverser la moitié sur le chemisier de la brune. Triquant une nouvelle fois, elles finirent leur shoot dans un cul sec. Claquant alors le verre sur le comptoir comme le veut la tradition, son amie vint ensuite la prendre par les épaules, d'un regard qui se voulait des plus sérieux. « Je vais te rédiger une liste de choses que tu devras entreprendre pour faire ton deuil. Un peu comme PS I love you sauf qu'il n'est pas mort, c'est juste un connard ! » Un rire s'extirpait des lèvres de Joy. L'alcool délie les langues, c'est connu. « C'est entendu, coach ! Je finirai tout ce que vous me dîtes ! » Ajoutait-elle en se mettant au garde à vous. Un sourire malicieux sur le visage de sa meilleure amie lui fit comprendre assez rapidement qu'elle allait regretter ses dernières paroles. Et en effet, elle la fit pivoter sur elle-même pour la faire regarder droit en face. « Bien, première chose : tu vas aller voir ce gars qui n'arrête pas de te scruter. » Ajoutait-elle en lui désignant un gars sur un canapé, non loin de leur position. Bien évidement, il était accompagné de plusieurs types de son âge. « C'est un jeune ! » Protestait Joy dans tous ses états et venant même jusqu'à supplier son amie de ne pas lui faire une telle chose. « Les cougars, c'est tendance. Allez, let's go ! » L'encourageait-elle d'une tape sur les fesses. Oh, malheur...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://winteriscoming.bbfr.net/ http://winteriscoming.bbfr.net/
Jade Reinhartvieille fille et blogueuse désespéréeavatarposts : 94
name : valyria (aurélie)
faceclaim : emma watson (Granger)
âge : vingt-cinq ans.

MessageSujet: Re: joy harper (kate beckinsale)   Mer 1 Nov - 15:48

Espinoza's family
famille conflictuelle ¦ trois enfants ¦ parents en instance de divorce ¦  (argent - $$$$$$)
C'est à l'âge de dix-huit ans que Joy rencontra un élément perturbateur qui allait changer le cours de sa vie et bouleverser l'ensemble de ses plans : son époux. Il était à peine plus âgé mais son charisme et sa belle gueule l'ont fait complètement chaviré. Naïve déjà à l'époque, ses blagues pourries avaient un soupçon de charme. Ils sont aimés, passionnément et fougueusement. Le bonheur. Enfin presque. C'est à l'âge de dix-neuf ans qu'elle tombait enceinte. Un accident. Mais elle a préféré le voir comme une bénédiction, un merveilleux imprévu. Ils ont décidé ensemble de le garder, à condition que Joy arrête ses études pour lui permettre de continuer les siennes et ainsi, obtenir la carrière de ses rêves. Elle n'a omis aucune objection, tellement la joie de devoir accueillir son bébé était grande. C'est à ce moment là qu'ils ont emménagé à Wilmington et Joy a commencé à enchaîner les petits boulots en tant que serveuse et barmaid, loin du restaurant qu'elle souhaitait ouvrir. Quelques mois après, elle donna naissance à une petite fille prénommé Addy. Trois ans plus tard, ce fût au tour de Dylan de voir le jour. Puis enfin, Ingrid, la petite dernière deux ans après. Face à trois enfants en bas âge, Joy décide de se mettre mère au foyer quelques années.

Joy Harper-Espinoza avait une vie en apparence parfaite. Une belle maison dans un quartier des plus appréciables, de beaux et merveilleux enfants, une situation financière des plus convenables grâce à son mari et même un magnifique golden qui se prélasse dans leur jardin. De quoi faire des envieux. Oui. Une apparence qui cache bien son jeu. Plus les années passèrent, plus son mari était exécrable. Il n'hésitait pas à jouer avec les points faibles de Joy. La rabaissant sur son absence d'études, sur son job de serveuse, son manque de coquetterie. Les crises de nerfs, qu'il mettait sous le coup de la fatigue et la pression du travail, ne sont jamais passés loin de la violence physique. Parfois même lors des dîners entre amis, une petite réflexion bien placée suffisait à l'humilier. Mais à part ça, il l'aimait. Il était désolé. Il l'aimait. Il l'aimait plus que tout. Alors Joy laissait couler, pour ses beaux yeux et la merveilleuse famille qu'ils avaient construis ensemble. Parce que pour elle, sa famille est toute sa vie. Des promesses envolées aussitôt qu'elles furent prononcées. Rien n'était vrai. Rien n'était sincère. Mais pourtant elle y croyait. Elle avait envie de s'y accrocher. Alors quand elle a voulu raviver la flamme, probablement déjà éteinte depuis longtemps, en se rendant à son bureau en lingerie affriolante sous son manteau, la douleur n'en fût que plus oppressante. Sa secrétaire allongée à son bureau et lui, son pantalon et caleçon aux chevilles. Une vision qu'elle n'oubliera jamais. Nombreuses sont les excuses qu'il a pu lui sortir, nombreux sont les regrets qu'il a pu émettre. Mais le mal était déjà fait. Et c'est à ce moment là qu'elle eût le déclic. Sa décision fût irrévocable et le divorce inévitable.

Un divorce radical et plutôt violent qui n'est toujours pas officiel à l'heure d'aujourd'hui. Un changement qui ne fût pas très apprécié par ses enfants qui accuse leur mère de détruire une famille, probablement sous l'influence de leur père. D'autant plus qu'ils refusent de croire qu'il a pu lui être infidèle. Qu'est-ce qu'il leurs a raconté encore ? Mais Joy décide de changer radicalement de vie et de profiter au maximum. Hébergée aujourd'hui chez sa meilleure amie, elle espère se trouver rapidement son petit chez soi.

(infos : oui, c'est un peu long ! mais en réalité, c'est une partie de ma fiche de présentation, ce qui vous permettra juste de la survoler ou la lire en diagonal :mdr:)

mise à part pour l'aîné, l'âge et le sexe des enfants sont négociables :lovely:


(♂)  [Ryan Espinoza], 42 ans ou +, emploi au choix, en cours de divorce. □ libre
Dante Espinoza a écrit:
Oui je voyais aussi le fils de Dante comme quelqu'un qui n'est pas foncièrement méchant mais qui est plutôt malheureux dans sa vie de couple car il aspirerait à autre chose :pfiou:   Et justement, je l'imaginais bien se confier à son père sur cette impression d'être piégé dans un mariage qui ne lui convient plus. :aon:

(♀)  [Joy Harper (Espinoza)], 40 ans, serveuse, en cours de divorce. □ prise

(♀)  [Angelica Espinoza], 20 ans, emploi/études, statut civil. □ libre

(♂)  [Dylan Espinoza], 18 ans, étudiant, statut civil au choix. □ libre

(♂)  [Ingrid Espinoza], 16 ans, étudiante, statut civil au choix. □ libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://winteriscoming.bbfr.net/ http://winteriscoming.bbfr.net/
Jade Reinhartvieille fille et blogueuse désespéréeavatarposts : 94
name : valyria (aurélie)
faceclaim : emma watson (Granger)
âge : vingt-cinq ans.

MessageSujet: Re: joy harper (kate beckinsale)   Mer 1 Nov - 15:48

(♀) best friend forever
[Diane], 40 ans, situation aisée, célibataire (de préférence mais négo). □ libre

Diane et Joy, ce sont deux meilleures amies qui entretiennent une relation pire que fusionnelle. Ensembles depuis vingt-ans, elles se sont jamais quittées. Pas une seule dispute ne s'est immiscée entre les deux amies qui se connaissent par coeur. Elles n'ont aucun secret l'une pour l'autre et chacune est capable de discerner la moindre émotion provenant de l'autre. Impossible de mentir ou de se cacher, elles sont franches, honnêtes et vraies l'une envers l'autre. Quand Joy a perdu son père, elle était inconsolable et la seule personne qui pouvait l'apaiser n'était pas son mari, mais bien Diane. Peut-être est-ce aussi pour cela que le mari de Joy ne pouvait la supporter davantage et qu'elle a été une source de disputes violentes entre les deux. Mais Joy n'a jamais renoncé à Diane, comme elle avait pu le faire pour d'autres. Alors quand Joy a annoncé son intention de divorcer, Diane n'en a été que plus heureuses et pour aider sa meilleure amie de faire le deuil de toutes ces années vaines et douloureuses, elle est devenue son coach personnelle. Préparant soigneusement une ascension vers une nouvelle vie, de nouvelles aventures et de nouvelles expériences. Une liste de choses à entreprendre et découvrir pour que Joy puisse enfin s'épanouir. "Je serai ton Gerry dans PS I love you."

suggestion d'avatars : Bryce Dallas Howard, Jessica Chastain, Rosamun Pike, Reese Witherspoon, Eva Mendes (absolument au choix).
informations supplémentaires : Je parle énormément de Diane dans mon histoire,  alors n'hésitez pas à la lire   Sachez quand même que Diane est un personnage hyper important dans l'évolution psychique de Joy ! C'est donc un rôle mega giga hyper primordiale pour moi  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://winteriscoming.bbfr.net/ http://winteriscoming.bbfr.net/
Jade Reinhartvieille fille et blogueuse désespéréeavatarposts : 94
name : valyria (aurélie)
faceclaim : emma watson (Granger)
âge : vingt-cinq ans.

MessageSujet: Re: joy harper (kate beckinsale)   Mer 1 Nov - 15:48

le club des vieux

Joy a fait la connaissance de Diane à l'âge de vingt ans (en 1996), quand elle était enceinte de son premier enfant. Une petite jeune qui venait d’emménager et qui assumait en quelque sorte seule son bébé. Diane l'a rapidement prise sous son aile et lui a présenté son groupe d'amis avec qui elle faisait les quatre cents coups. C'est devenu des amis très proches, toujours ensemble. Ils ne peuvent passer une semaine sans faire au minimum une petite soirée au bar. Ils se surnomment le club des vieux.

Joy, c'est la mère de famille qui était toujours surmenée, toujours dépassée par les événements, courant à droite et à gauche pour joindre les bouts. Ses amis, c'est son moment de répits. L'instant où tout le monde lui dit "Souffle un peu et bois ton verre". Avec son divorce en cours, le moral est un peu au plus bas et ses amis accordent une importante particulière à lui changer les idées et lui remonter le moral. En particulier Diane qui, elle, est la fêtarde, celle qui va toujours à trois mille à l'heure. Un grande force de caractère mais qui cache une belle sensibilisé envers les gens qui arrivent à gagner son coeur, ce qui n'est pas aisé. Épicurienne et curieuse, elle aime profiter de la vie et de ces petits plaisirs. Elle peut se donner corps et âme à une cause qu'elle croit juste. Persévérante et bornée, elle va à fond et jusqu'au bout des choses. Elle n'hésite pas à se battre pour ses convictions et les personnes auxquelles elle est attachée. Rachel, quant à elle, c'est une femme d'affaire accomplie. Elle s'est battue pour obtenir ce qu'elle a toujours voulu. Limite avec des goûts de luxe, elle préfère un bon verre de vin qu'une bière au joe's pub où Joy travaille. Toujours bien apprêtée, une classe naturelle qui fait bon nombres d'envieuses et attisent le regard des hommes. Celle qui a toujours tout réussi et qui semble avoir une vie parfaite, comme elle l'avait souhaité. C'est une femme forte et féministe qui pousse Joy dans cette vision pour surmonter son divorce. Isaac, un bel homme romantique et un peu réservé, qui a du mal à exprimer ses plus profondes pensées. Peut être torturé, il a toujours eu un petit faible pour Joy bien qu'il n'a jamais pu lui avouer, étant donné qu'elle était mariée. Sauf que Joy semble aujourd'hui déjà préoccupée avec un jeune d'après les apparences. Mais sa sensibilité lui fait défaut et Stefan, ce gros bourrin, est le seul dans la confidence et le pousse à faire sa déclaration. C'est maintenant où jamais, lui dit-il. Car lui, il n'a aucun filtre à sa bouche et dit les choses comme il pense, comme il le ressent. Stefan est un bon vivant, très similaire à Diane. Bien qu'il soit en pleine crise de la quarantaine en ce moment et ressent ce besoin de prouver qu'il est encore un jeune.

je ne fais que des propositions mais tous les avatars sont au choix, de même pour les prénoms. :lovely:

(♀)  [diane], 40 ans, situation aisée, célibataire (de préférence). □ pré lien libre.
suggestions : amy adams, bryce dallas howard, isla fisher, rosamun pike, reese witherspoon.
(♀)  [@"joy harper"], 40 ans, barmaid, en cours de divorce. □ prise
suggestions : kate beckinsale.
(♀)  [rachel], 40 ans et +, poste haut placé, mariée (de préférence). □ tentée
suggestions : jessica alba, jessica chastain, eva mendes, sarah paulson, january jones.
(♂)  [@"Sirius Zuliani" (isaac)], 40 ans et +, métier artistique (écrivain, peintre), divorcé. □ pris
suggestions : hugh dancy, alexander skarsgård, bradley cooper, tom hiddleston, chris pine.
(♂)  [stefan], 40 ans et +, emploi et statut au choix. □ libre
suggestions : chris pratt, jeremy renner, chris evans, tom hardy, joe manganiello.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://winteriscoming.bbfr.net/ http://winteriscoming.bbfr.net/
Jade Reinhartvieille fille et blogueuse désespéréeavatarposts : 94
name : valyria (aurélie)
faceclaim : emma watson (Granger)
âge : vingt-cinq ans.

MessageSujet: Re: joy harper (kate beckinsale)   Mer 1 Nov - 15:49



[ pseudo au choix ]
30-33 ans | groupe | tumblr

lieu de naissance ▪️ c'est au choix, néanmoins, je le verrai bien originaire de la ville si possible ou à Wilmington depuis un très long moment. origines, nationalité ▪️ Au choix. emploi, situation financière ▪️ Le métier et la situation financière sont au choix. Mais j'avais quand même une petite idée derrière la tête. Pourquoi pas un jeune homme qui souhaite réussir dans un certaine domaine assez prestigieux ? Le genre d'homme qui n'y était pas prédestiné et qui s'est battu corps et âme pour y arriver. Dans ce cas là, je le vois bien être récemment embauché par l'entreprise du futur ex-mari de Joy. Ce qui pourrait s'avérer très drôle ! Vu que le mari n'est pas encore joué, le domaine est au choix. statut civil ▪️ Célibataire, je dirais. Il est très attiré par Joy. Bien qu'il ne connait pas exactement son âge, il la sait plus vieille et ça ne lui pose aucun problème, pour lui tout du moins. Sentiments naissants des deux côtés, la dame refuse cependant de s'afficher avec un homme plus jeune. Mais pour l'instant, leur relation n'en est qu'au début. situation familiale ▪️ Je l'imaginais quand même venir d'une famille plus ou moins nombreuses et qu'il soit peut être l'un de ses aînés, d'où le fait qu'il serait très responsable. Son côté assez protecteur pourrait être un peu un charme, un point que Joy trouverait assez touchant, étant elle-même très proche et protectrice envers sa famille. traits de caractère ▪️ Cet homme, c'est quelqu'un d'entier. Il est néanmoins très borné et têtu, quand il veut quelque chose, il se donne les moyens pour y parvenir. Il a un côté festif, joueur et un peu casse cou. Il aime découvrir et faire découvrir, partager ses passions. Un brin romantique, il rêve au coup de foudre mais cela ne l'a pas empêché de profiter et d'avoir eu quelques histoires sans lendemain. avatar(s) ▪️ françois arnaud dans l'idéal mais c'est négociable alors n'hésitez pas à proposer.

♡ losing your heart's desire is tragic.
Je pense que j'ai dis à peu près tout en ce qui me concernait dans la première partie. Alors l'histoire en général est assez libre, je n'impose strictement rien. Je préfère que vous vous appropriez le personnage comme vous le souhaitez pour rendre le lien encore plus intéressant plutôt que de vous brider à fond !

♡ a kiss always means something.
[joy harper] / Tout n'était que l'histoire d'un pari, si l'on peut dire. Joy est en instance de divorce et pour l'aider à faire son deuil de ces années perdues à jamais, sa meilleure amie s'est prise pour son coach personnel de vie. Et c'est lorsqu'elle fût traînée de force dans une boite de nuit qu'est venu sa première mission : l'aborder, lui. Tout ceci, il l'ignore. Il ne voit que la belle femme qui l’a maladroitement accosté alors qu'il était en compagnie de ses potes. A vrai dire, il l'avait remarqué depuis un long moment et il l'observait déjà du coin de l'oeil. Mélange entre surprise et fascination. Une femme de cet âge en boite de nuit mais dont la beauté et la joie de vivre l'avaient davantage interpellé. Ils ont passé tous les deux le reste de la soirée à boire, discuter et danser. Ils ne sont pas aller plus loin qu'échanger leur numéro de téléphone cette nuit là, Joy le rentrant sous un surnom dérisoire ce qui le faisait rire. Un léger baiser au coin des lèvres pour terminer cette soirée qui fût des plus surprenantes. Il a envie d'en savoir plus sur cette femme, il ne fait qu'y penser. Elle l'attire, l'intrigue et cherche absolument à la revoir. Mais malgré le charme dont il a fait preuve sans nul doute sur la brune, Joy freine ses envies, le considérant trop jeune.


IT'S THE SAME OLD TALK

Merci à toi d'avoir lu mon scénario jusqu'au bout ! Et si tu lis ceci, c'est qu'il t'intéresse déjà beaucoup, alors ça me fait super plaisir  :wazza:


Du coup, comme tu l'as vu, absolument tout est négociable ! Sauf bien évidemment le fondement même du lien mais ça me semble évident :mdr: Ce qui veut dire que tu peux absolument le moduler selon tes propres envies ! Je suis très ouverte alors si tu as des idées, une inspiration par rapport au personnage en lui-même, n'hésites surtout pas à m'en faire part !


Pour ce qui concerne le rp à proprement parlé, je ne demande pas de minimum de lignes ou de connexion ou même de rps par semaine. Franchement, je m'adapte aux lignes de mon partenaire et par rapport à ses disponibilités. J'aimerai juste quelqu'un qui s'investisse sur le forum dans le sens où il faut aller établir des liens avec les autres membres, etc.. S'intégrer quoi  :woa:


Comme vous pouvez le voir, le lien en est à son tout début. Il a envie de connaître Joy plus en détails, elle l'intrigue énormément. Il a eu un coup de coeur pour elle, un coup de foudre peut être ? Du moins, il trouve qu'elle ne ressemble à aucune autre femme qu'il a rencontré jusqu'à présent. Leur relation va être complexe. Car Joy lui trouve bien du charme mais la différence d'âge lui pose problème. Il va vouloir forcément un jour fonder une famille par exemple, Joy quant à elle l'a déjà et à son âge.. Vous l'aurez compris ! Ca promet plein de rebondissements  :lovely:


En tout cas, merci d'avoir tout lu   :koeur:  Et j'espère que je ne t'ai pas fait fuir  :lolilol:  Saches en tout cas que c'est quand même un personnage très important pour Joy et je te ferai une montagne en chocolat si tu le prends !  :inlove:
Alors à bientôt j'espère !  :zarb:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://winteriscoming.bbfr.net/ http://winteriscoming.bbfr.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: joy harper (kate beckinsale)   

Revenir en haut Aller en bas
 
joy harper (kate beckinsale)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
valyria test :: chapter one/ every flight begins with a fall. :: Nothing burns like the cold. :: mes personnages.-
Sauter vers: